Collectif de professionnels et d'amateurs, passionnés de spectacle vivant

Notre histoire

Notre histoire


25 février 2000, La Création

La compagnie Contes à Rebours est d’abord une association. Par sa forme juridique, bien sûr, mais aussi par son mode de fonctionnement. Au contraire de la plupart des compagnies de théâtre, le conseil d’administration participe activement au fonctionnement et aux orientations de sa structure.

Depuis sa création en février 2000, l’association Contes à Rebours compte deux présidents successifs ayant eu à cœur (et parfois à cris) de défendre les valeurs qui nous unissent :
Promouvoir l'expression artistique et favoriser la création
Diffuser des spectacles vivants
Etre un relais entre le monde amateur et le théâtre professionnel

Une idée domine: Quels que soient les intéressés (communes, associations, entreprises, bibliothèques, écoles, théâtres, festivals, particuliers…), nous ne travaillons pas pour eux, mais avec eux.

Pendant 13 années d’activités, les objectifs fixés par notre Assemblée Générale constitutive ont été maintenus malgré de multiples tentatives et projets.

L’association a commencé, comme son nom l’indique, autour du conte avec le plaisir de raconter les choses dans leur plus simple appareil : la voix. Laisser cette grande réalisatrice qu’est l’imagination faire le travail de la mise en images. Nous étions trois à l’époque. Un trio amical contant et chantant à qui voulait bien l’entendre.


2001 : Un riche, trois pauvres

Du conte, qui nous a réunis et nous rapproche encore, une envie partagée de spectacle a amené nos activtés au théâtre. Deux d’entre nous étant des passionnés de cette discipline, il tombait sous le sens qu’elle avait sa place au sein de l’association.

La compagnie théâtrale Contes à Rebours est née avec sa première représentation de Un riche, trois pauvres de Louis Calaferte en avril 2001. Aurélien Mallard y signe sa première mise en scène et l’association voit grossir ses rangs de quatre comédiens en herbe dont Cyril Guillou et Céline Lemarié. La toute première se tient à la Plaine sur Mer et c’est à l’issue de la deuxième représentation au Théâtre Universitaire de Nantes que le Festival Universitaire Interrégional de l’Ouest à Bordeaux et le Festival Universitaire International d’Agadir (Maroc) nous invitent à jouer chez eux. Grâce à ces deux invitations, le Terrain Neutre Théâtre propose d’intégrer notre spectacle à sa programmation pendant deux semaines en avril 2002.


2002, la professionnalisation

En 2002, la compagnie devient officiellement professionnelle. Fabrice Boidé, le président et membre fondateur est le détenteur de la licence d’entrepreneur du spectacle et Aurélien Mallard le directeur artistique.

Même si l’un des buts des Contes à Rebours est d’être une passerelle pour les artistes désireux de passer du statut « d’amateur » à celui de « professionnel », les sections d’amateurs sont vivement encouragées à monter des spectacles. Essentiellement constituée d’étudiants, l’une d’elles présente Les Abîmés de Michaël Cohen en mai 2002 et Veillée Funèbre de Guy Foissy en avril 2003 toutes deux mises en scène par Aurélien pendant que Céline adapte des BD de Claire Brétéché avec deux comédiennes pour créer Les Grandes Fragiles (n'ayant pas obtenu l'autorisation de l'auteure, le spectacle restera au stade de première).


2003, Assiette

Notre motivation est sans borne et nous nous lançons dans une aventure inoubliable : Assiette. L’idée est née du musicien qui avait composé et joué les musiques de notre premier spectacle : Josselin Quentin. Le projet est une musicomédie. Les comédiens jouent donc de la musique en jouant la comédie sur un scénario de science fiction. Le décor ressemble à un espadon dans une baignoire sur la scène du TNT où le spectacle est créé en octobre 2003. Josselin et Aurélien travaillent plus de deux ans sur ce que l’un compose et l’autre écrit. Ils embarquent avec eux quatre comédiens (Céline, Gildas Lecoadou, Denis Mallet et Frédéric Michoux) pendant un an et demi auxquels viendront s’adjoindre deux techniciens lumière (Julien Jaunet et Yohan Olivier), un costumier (Marc Lorioz) et un plasticien créateur d’images (M. Charly). L’ampleur de ce projet est une épreuve pour l’association et un succès pour la compagnie. On s’y investit à fond, sans jamais baisser les bras. Nos objectifs artistiques sont tous atteints. Certains y perdent des plumes mais tout le monde en sort grandit et le public s’en souvient encore.


2004, La première création sur commande

En octobre 2004, l’association voit naître sa première création sur commande d’une entreprise. Aurélien écrit et met en scène Où qu’ça cloche ? avec Ann’lise Haubert, Cyril, Frédéric, Josselin qui apporte toute la partie rythmique et musicale et Caroline Aïn qui fait son entrée dans la compagnie. Cette dernière prend sous son aile une partie des comédiens amateurs et monte avec eux Les étreintes en juin 2005.


2006, Pierre & Martine, trilogie ligérienne et les Voleurs de contes

Céline et Aurélien s’essayent depuis quelques temps à unir leurs voix et leurs plumes pour raconter des histoires. Progressivement, ils ont fait naître Martine dont les déboires amoureux entrainent le public du rire à l’attendrissement, puis Pierre l’alter ego masculin de Martine. Et c’est en Janvier 2006 qu’ils finalisent la Trilogie Pierre & Martine, trilogie ligérienne avec une troisième histoire donnant son nom au spectacle et narrant la rencontre tant attendue de nos deux héros. Ce spectacle trouvera aussi bien sa place dans l’anonymat d’un coin de bar qu’éclairé par la poursuite d’une salle de spectacle.

La création du premier spectacle théâtral pour enfants de la compagnie sera bercée de nouveautés. Une rencontre d’abord, avec Christelle Lachaume, une chargée de diffusion qui voit dans les Contes à Rebours l’occasion d’accompagner une compagnie prometteuse et de s’insérer dans la vie culturelle nantaise après quelques années passées en Belgique. Elle devient secrétaire de l’association. La création des Voleurs de contes correspond également à l’arrivée du spectacle pour enfants dans la programmation de la salle Francine Vasse nouvellement administrée par la cie Science 89. Dr ce fait, le lieu n’est pas encore un repère pour les petits. Les premières représentations de la mise en scène de Cyril se feront donc devant un public essentiellement adulte. Sur scène, Caroline et Aurélien y trouveront l’occasion de chercher la finesse de ce nouveau spectacle qui aborde des thèmes sérieux de façon très ludique. Les instants volés des deux compères enchantent les petites et les grandes oreilles depuis février 2006.

Amoureuse des spectacles en grands groupes, Caroline emmène la troupe amateur vers un classique de Victor Hugo : Ruy Blas. La pièce se jouera dans plusieurs lieux en juin 2006. L’objectif est atteint, chacun des 10 comédiens trouve sa place et du plaisir dans l’interprétation et les spectateurs, peut être frileux vis à vis d'une pièce de Victor Hugo à l’entrée de la salle, ressortent agréablement surpris : ils ont compris et aimé.

Au même moment, nourrie de ses années d’expériences de théâtre, Gaëlle Legueret est la première comédienne non professionnelle à se lancer dans la mise en scène au sein de l’association. Elle réunit toute une équipe autour d’elle et monte Embouteillages. Une pièce en saynètes interprétée par 5 comédiens amateurs presque tous nouveaux venus dans l’association.


Septembre 2006, première année de résidence au TNT

Ce mois de juin 2006 représente un tournant dans notre histoire. Le TNT menace de fermer ses portes.  Le TNT, à Nantes, se révèle être un lieu nécessaire à la liberté d'expression, de création mais aussi d'épanouissement et de réalisation  pour les créations de la compagnie et donc pour l'artiste qui s'agite au fond de tous. L’association Désir des arts fusionne alors avec le TNT et nous propose de devenir compagnie résidente. Deux compagnies nous accompagnent dans cette aventure : Les Fous Gèrent et la cie Tibaldos. Le rôle de compagnie résidente est de faire vivre le lieu, tant d’un point de vue artistique que dans sa gestion quotidienne. Chacun trouve sa place.

Le 21 octobre 2006, Fabrice Boidé ne renouvelle pas son mandat au siège de président de l’association. C’est tout naturellement Gaëlle, jusqu’alors secrétaire, qui prendra sa suite. Le passage de relais se fait doucement, Fabrice reste un membre actif de l’association et vice président d’honneur.


2007, La Baby-sitter & Miam, cabaret gourmand

En février 2007, nous montons, au TNT, La Baby-sitter de René de Obaldia mise en scène par Aurélien et interprétée par Caroline, Céline & Cyril. Dans la foulée la troupe s'associe avec les deux autres compagnies résidentes pour rassembler 18 artistes et créer Miam, Cabaret Gourmand en mars 2007, un vrai cabaret concocté par Caroline et mis en musique par Sébastien Chevalier, nouveau membre de l’association qui nous ouvre les portes du chant. La formation de Caroline en comédie musicale et les techniques de compositeur, arrangeur, musicien et chef de chœur de Sébastien ajoutés à leurs talents respectifs offrent une nouvelle corde à notre arc.

La résidence de la compagnie au TNT offre l’occasion de proposer des ateliers dans la salle de théâtre. C’est une belle aubaine pour qui veut monter sur scène de venir profiter d’un tel lieu. Depuis septembre, tous les lundis, un groupe de passionnés se réunit autour de Caroline. Ils présenteront une pièce de Brecht au mois de juin 2007 : Grand peur et misère du 3ème Reich.


Décembre 2007, 14 juillet 1984 & Attention, Dragons !

Céline et Aurélien s'associent pour créer un spectacle collectif. Décembre 2007 se voit fêter un jour exceptionnel, le 14 juillet 1984 une pièce écrite et mise en scène par les deux compères. Cette aventure est un défi pour toute l’association. La proposition est lancée à tous les membres de jouer pendant trois semaines consécutives dans la programmation du TNT. 15 artistes, professionnels ou amateurs, répondent présents. Sébastien accepte de faire les arrangements musicaux des chansons et, pour notre plus grand plaisir, il nous fait chanter. C’est une belle expérience qui resserre les liens dans l’association. Le spectacle se monte très vite et sur mesure en fonction des disponibilités et des capacités de chacun. L’investissement est total pendant près de trois mois et le succès du spectacle nous confirme encore que les valeurs que nous défendons sont vivantes.

A peine descendu de la scène du TNT, Cyril se lance dans l’adaptation d’une œuvre chère à son cœur : La bête Mahousse qui verra le jour à la fin de décembre 2007 grâce à la collaboration de la maison de quartier de Doulon. Cyril, seul en scène et en coulisses nous y raconte l’histoire d’amitié entre un jeune garçon et un dragon. Cette version ne sera que le début de ce qui deviendra une drôle de conférence/spectacle sur les dragons pour les enfants : Attention, Dragons !


2008, Trio scopitone

C’est à la fin d’une assemblée générale de l’association que Caroline, Christelle et Céline décident de donner vie au Trio Scopitone. Après avoir animé le hall d’accueil du TNT par leurs medleys acapella, le Trio présente sa création collective en mars 2008: un spectacle joué, chanté et dansé dont la quasi totalité des paroles est tirée du répertoire des chansons des 80’s. A la sortie de ce spectacle, on peut le dire : « les brunes ne comptent pas pour des prunes. »

Le mois de juin donne la place aux amateurs et aux représentations de ce qu’ils ont mis presque un an à préparer. En 2008, Gaëlle présente sa nouvelle mise en scène avec un groupe qui en a profité pour s’étoffer depuis l’an passé. Une jolie version d’Arlequin, poli par l’amour de Marivaux nous est présentée. C’est Sébastien qui en fera la création musicale comme pour l’autre spectacle amateur de l’association mis en scène par Caroline et écrit par les interprètes que sont les membres de l’atelier des Contes à rebours au TNT. Il s’intitule Journée à tous. Notre association avance, s’agrandit, évolue et surtout s’épanouit grâce à ses multiples couleurs.

Décembre 2008, l’Impromptu malgré lui

Pour la compagnie, l’année 2008 se termine par une nouvelle création théâtrale. L’Impromptu malgré lui est une pièce adaptée et mise en scène par Caroline. Elle y reprend les meilleurs moments des pièces de Molière pour raconter une nouvelle histoire. Céline et Aurélien l’accompagnent en scène. Un nouveau domaine de découverte pour la compagnie qui vient se frotter au théâtre du XVIIème siècle. C’est un véritable défi pour les trois comédiens qui se lancent dans une tournée des collèges avec ce nouveau né.  La construction rythmée de la pièce et l’amusement des comédiens entrent directement dans les esprits des collégiens intrigués et viennent chahuter leurs zygomatiques.


2009, Bernard et Claudine

A force de rencontrer des spectateurs de Pierre & Martine et de les entendre réclamer une suite, Céline et Aurélien se lancent dans une nouvelle trilogie. Cette fois-ci, plutôt que d’essayer de créer un couple, ils préfèrent en suivre un durant 20 ans. Bernard et Claudine voit le jour en mars 2009 sous la P’tite Yourte du Théâtre des Sept Lieues. Aux vues des premières réactions, nous pouvons lui souhaiter une longue vie.

En juin 2009, les amateurs sont au devant de la scène avec une création mise en scène par Caroline, Cyril, Céline, Sébastien et Aurélien, écrite par Céline et Aurélien et orchestrée musicalement par Sébastien. Un travail mené de front par cinq intervenants pour guider les 12 membres des ateliers du TNT vers deux représentations d’une tragédie clownesque jouée, contée et chantée intitulée Les jumeaux sacrifiés. Une véritable aventure, encore une fois, qui permet aux artistes passionnés, professionnels ou non, de se rencontrer, travailler ensemble et de se nourrir des échanges créateurs.

Lors de l’assemblée Générale du 16 octobre, Gaëlle cède la place de présidente à un tout nouveau membre du CA mais fidèle aux ateliers de la compagnie : Sébastien Mérand.

Gaëlle reste membre actif de l’association et se lance, sans attendre, sur les planches avec Fabrice, notre premier président, dans les répétitions de Trio en mode Majeur de Jacques-François Piquet, mis en scène par Céline. A suivre…

Mars 2010 : Clair de lune à Bourville

Après une première collaboration musico-théâtrale réussie aux commandes de Miam, cabaret gourmand et un deuxième essai marqué avec Journée à tous, Caroline et Sébastien sautent le pas et partagent la scène. Dès la première représentation, le 4 mars, la tendresse et la drôlerie du trio Caro/Seb/Bourvil fonctionne et cherche à ouvrir les portes les plus fermées pour y glisser la lumière d’un Clair de lune à Bourville.

Pendant ce temps là, les amateurs non-plus ne chôment pas et remplissent aussi la salle du TNT. L’année commence en force le 18 janvier avec Les jardins Barbares de Daniel Call mis en scène par Caroline et interprété par 4 comédiens survoltés et très investis dans les Contes à Rebours.

Sébastien, de son côté, amène son atelier chant vers la création du Quai des égarées, un spectacle chanté en juin.

Comme Caroline ne se repose jamais, elle met en scène les comédiens de l’atelier « confirmés » et les laisse glisser vers la position allongée de la pièce de Susanna Lastreto Prieto : Couples. On les verra aussi en juin.

Et les projets ne manquent pas pour l'année qui vient. De belles aventures attendent encore les membres des Contes à Rebours et leur public !

Le 2 octobre 2010, les contes à rebours fêtent leurs 10 ans et pour l'occasion, organisent leur "Soit 10 ans festival".
Entre les gouttes, le montage s'exécute, au milieu des box de paille, les loges prennent place, le stress monte petit à petit, nous jouerons devant la famille, les amis, les amis des amis... et ce sera un succès jusque tard dans la nuit.

En 2011, ce sont les créations des amateurs qui sont mises à l’honneur. Le mois de juin en particulier verra la création, au TNT, de  A découvert  le spectacle chanté de Sébastien et son équipe d’amateurs enchantés. Sébastien en signera le montage, les arrangements, la direction artistique et la mise en scène. Le festival « Le Tout pour le tout » à Angers accueillera tout ce beau monde dans la foulée de sa création.

Les 19 participants à Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribbes ont eux aussi envahi la scène du TNT sous la direction d’Aurélien. Caroline viendra mettre son grain de sel pour les diriger sur la scène dansée du spectacle. Ils seront aidés en coulisse par Jessica Servant, costumière du spectacle.

Que de monde ! Nous n’avons jamais été aussi nombreux dans l’association qui compte presque 50 adhérents en juin 2011.

2012 – Famille je vous haime

Presque 2 ans ont passé depuis la dernière création de la Cie. Le temps pour nous d’approcher les choses différemment. Nous avons mis en place des plages de résidences avec plusieurs communes accueillantes pour créer notre spectacle inventé par Caroline, Céline, Sébastien et Aurélien que nous retrouvons, pour la première fois, réunis sur le plateau.

Céline et Aurélien se sont remis à l’écriture à quatre mains, Sébastien a créé la musique et nous nous sommes entourés de nouveaux venus comme Damien Reynal, le metteur en scène assisté de Léo Bossavit et Emmanuel Larue aux lumières.

Ce spectacle voit le jour le 17 février dans le tout nouveau « Grand lieu » de la Chevrolière que nous avons inauguré 2 mois plus tôt.

Le mois de juin est le mois des amateurs aux Contes à Rebours. Raison de plus en cette année 2012 qui voit la création de la première édition du festival La Réplique  au TNT, notre partenaire sur cet événement. C’est un festival de spectacles amateurs et vivants qui accueille près de 4 semaines de programmation sélectionnée par une équipe de bénévoles de l’association. Véronique Armant, notre responsable « théâtre amateur » en chapote l’organisation.

On y croisera la création de l’atelier chant de Sébastien intitulée Abricadabroc! qui nous plonge au beau milieu d’une brocante déjantée et un peu magique… « It’s a kind magic ! ».

Remarquée également, la première mise en scène à deux têtes de Caroline et Aurélien qui ont osé s’attaquer à 2h45 d’un spectacle écrit par Eric-Emmanuel Schmidt : Frédérick ou le boulevard du crime.

En 2012-2013

« Et si on dirigeait une création à trois ?! » Se sont lancés Caroline, Sébastien et Aurélien. « Et si on faisait une création avec 19 amateurs passionnés ?!» ont-ils renchéri..

Voilà comment est née l'idée d'une comédie musicale écrite, composée, jouée et chantée par une troupe de chanteurs/acteurs : La piste aux étoiles. Mené de Septembre 2012 à Juin 2013 par les trois acolytes, le spectacle est une réussite et fait un passage plus que remarqué durant la deuxième édition du festival « La Réplique ».

Les Contes à Rebours signent également l'écriture et la réalisation de leur premier spectacle de théâtre pour enfants créé par les amateurs d'une toute nouvelle troupe dans l'association : « Au Gré des scènes ». Ce spectacle s'intitule  Magie rue de l'épicerie . Il est mis en scène par Aurélien et sera joué une fois pendant le festival La Réplique 2ème édition.

La piste aux étoiles et Magie rue de l'épicerie n'attendent qu'une seule chose : se remettre au travail et rencontrer d'autres spectateurs.

Cette effervescence de nouvelles créations « amateurs », la pérennisation du festival « La réplique » et cette complicité entre professionnels et amateurs basée sur l'entraide et le partage d'une même passion ne fait que confirmer ce que nous savions de nous : nous sommes un collectif !

En 2013 – 2014

En plus de la continuité des deux spectacles fraîchement créés, un nouvel atelier théâtre ouvre ses portes en septembre. L'heure d'accueillir de nouveaux arrivants et de se lancer dans une nouvelle création sonnera le 30 septembre 2013.

Du côté des professionnels, Aurélien se lance dans une nouvelle création qui verra le jour au TNT le 3 décembre 2013. Elle s'appelle: Reste !

Au travail !

Le 10 septembre 2013
Pour les Contes à Rebours, le directeur artistique
Aurélien Mallard



Vidéo Souvenirs des anciens...

Vidéo surprise faite en récoltant des souvenirs racontés par les gens qui ont croisé les Contes à Rebours pendant les 10 premières années , pour y accéder il faut vous identifier, ou vous inscrire en remplissant ce formulaire..!

Vidéo promo tournée dans le sud

Vidéo d'accroche faites pour la tournée dans le sud, pour y accéder il faut vous identifier, ou vous inscrire en remplissant ce formulaire..!

comments powered by Disqus